Acheter sur internet sans donner le numéro de sa carte bleue.

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous achètent sur internet. Nous trouvons de tout. Que cela soit des produits de beauté, des vêtements, de l’informatique ou de la nourriture, nous pouvons effectivement tout avoir en quelques clics, rapidement chez nous. Mais, tous les sites ne sont pas vraiment sécurisés. On le remarque d’ailleurs, avec une petite information sur le haut à côté de la barre de recherche de votre site.

Par exemple, sur Google Chrome, vous allez avoir en rouge « non sécurisé » si le site ne l’est pas, et le contraire, si bien évidemment il l’est.

Mais, quand le site n’est effectivement pas sécurisé, on peut avoir peur de donner son numéro de CB, car il y a donc des risques de fraudes. Mais comment faire ?

Créer un compte PayPal.

C’est effectivement le plus simple. Presque sur tous les sites, il est possible de payer avec PayPal. D’ailleurs, sur ce compte, vous pouvez même y recevoir de l’argent de la part de proche, si vous leur donnez l’adresse mail de votre compte, tout est expliqué ici : https://www.techno-finance.fr/creer-un-compte-paypal-recevoir-de-l-argent/. C’est réellement pratique, car s’il y a le moindre litige, PayPal se chargera donc de vous aider. C’est une sorte d’assurance supplémentaire si vous ne recevez pas votre produit, par exemple.

N’acheter que sur des sites sécurisés.

La seule chose à faire, autrement, c’est d’acheter que sur des sites sécurisés. Vous n’aurez donc aucun souci de fraude. D’ailleurs, sur la plupart des sites sécurisés, lorsque vous faites un achat, il vous demanderont de valider avec un code reçu sur le numéro de téléphone connu de votre banque. Cela permet donc d’éviter, d’autant plus, les fraudes. Pour le fraudeur il lui faudra également avoir le téléphone, en plus du numéro de carte bleue.

Si vous souhaitez donc acheter sur internet en toute sécurité, n’hésitez pas à prendre vos précautions. Je conseille également d’utiliser plutôt des plateformes telles que PayPal pour limiter les risques.

ArgentBiz

Revenir en haut de page