Le gouvernement face à la politique d’investissement

Chaque société et chaque foyer ont leur propre politique d’investissement, mais ce qui nous tourmente est de connaître la stratégie politique élaborée par notre gouvernement à propos de l’investissement. Est-il possible de rendre compte aux peuples ?

Qu’en-est-il des données chiffrées sur le papier ?

Combien exactement est le budget de l’État en générale ? C’est une somme que nous, les simples citoyens, ignorons exactement. On nous parle des milliards et encore plus, mais on nous dit souvent aussi que la dépense n’est pas conforme au budget de l’État. Ce que nous savons est que le budget se divise en deux parties, le côté immatériels et matériels.

Le partage de fond n’est pas très clair

Quand on s’engage pour un projet quelconque, on a une somme prédéfinie. Alors que l’État a deux façons de fonctionner : le projet continuel et le projet d’avenir. Ce qui va mettre une grande difficulté à bien définir le plan de travail. On prend un exemple pour l’amélioration de l’éducation et on consacre une certaine somme là-dessus. Normalement, à chaque fin de projet, on établit un rapport de dépenses avec des détails à élucider aux yeux du monde, mais quelques travaux sont entamés, et rien ne s’achève. Alors aux prochaines élections de budget, on réitère les anciens projets en plus des nouveaux que l’on demande plus de financement. Voilà ce qui se passe dans la politique d’investissement du gouvernement, il n’y a aucun cahier de charge, donc zéro travail achevé.

On parle de décaissement également

Quand on fait un projet et que l’on a la somme nécessaire pour le réaliser, l’État ne nous décaisse que quelques sommes et le reste sera étalé sur plusieurs années. Ce qui est bizarre à cette forme de gestion de budget, parce que normalement, si un état n’a pas assez d’argent, il en demande aux pays de grande puissance, donc la somme doit être au complet.

Ce que nous demandons au responsable est de nous éclairer sur les détails d’investissement de l’État et de connaître quel projet passe en priorité.

ArgentBiz

Revenir en haut de page